Article

Consommer du cannabis à l’adolescence est-il plus risqué qu’à l’âge adulte ?

Publiée le 05/02/2018

Information proposée par Santé publique France - Drogues Info Service

Plus la consommation régulière de cannabis est précoce, plus le développement cérébral est freiné, en particulier si la consommation a débuté avant l’âge de 15 ans.

A long terme, les performances intellectuelles peuvent être altérées : troubles de l’attention, du temps de réaction, de la mémoire à court terme, et de la faculté à  prendre des décisions.

La consommation précoce de cannabis peut également accroître le risque de dépendance.

Il est impossible de prévoir l’étendue exacte des altérations intellectuelles chez un jeune consommateur, car elles sont liées à différents facteurs : les doses consommées, la fréquence, la durée d’exposition et l’âge de la première consommation de cannabis.

Pour limiter les risques, il est recommandé de retarder au maximum l’âge de la première consommation et l’installation d’un usage régulier.

 

Source :

INSERM, Conduites addictives chez les adolescents – Une expertise collective de l’Inserm, 2014

Addictions drogues alcool info service est un groupement d’intérêt public dépendant du Ministère de la Santé et placé sous l’autorité de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Il réunit au sein de son conseil d’administration différents ministères et associations nationales. Il est présidé et financé par l’INPES.
Santé publique France - Drogues Info Service