Article

Puis-je prendre des drogues alors que j'allaite mon enfant ?

Publiée le 07/02/2018

Information proposée par Santé publique France - Drogues Info Service

La consommation de drogue n’est pas une contre-indication à l’allaitement

Il est bien sûr préférable de ne pas consommer des drogues durant l’allaitement. Par ailleurs, si la mère est séropositive au VIH, le risque de contaminer l’enfant par l’allaitement est important. Aussi c’est une contre-indication formelle à l’allaitement au sein.

Hormis cela, aucune étude sérieuse n’a rapporté de trouble important du développement chez les enfants exposés aux drogues durant l’allaitement. De plus on sait aujourd’hui que les bénéfices apportés par l’allaitement au sein quand celui-ci est souhaité par la mère prévalent sur ses inconvénients même en cas de consommation de drogues. Aussi, si vous souhaitez allaiter votre enfant vous pouvez le faire.

Un accompagnement est recommandé

Toutefois, les drogues passent dans le lait maternel et l’organisme immature de votre enfant peut y être sensible. Les consommations peuvent perturber l’allaitement ou modifier le comportement du bébé (somnolence excessive ou au contraire agitation). De ce fait il est préférable d’être accompagnée par un professionnel  qui vous aidera à minimiser les effets secondaires de vos consommations.

Il existe des équipes spécialistes de ces questions qui pourront vous informer et vous conseiller en respectant vos souhaits. Vous pouvez trouver ces professionnels proches de chez vous en entrant une adresse, une commune ou un département ici.

 

Addictions drogues alcool info service est un groupement d’intérêt public dépendant du Ministère de la Santé et placé sous l’autorité de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Il réunit au sein de son conseil d’administration différents ministères et associations nationales. Il est présidé et financé par l’INPES.
Santé publique France - Drogues Info Service